P1010017

En plein coeur de la Nécropole Nationale de Vergaville, le monument à la Mémoire des "soldats Français  du XVe Corps" présente sa magnifique sculpture : une femme, une Lorraine, tenant dans ses bras un jeune fantassin Français blessé à mort, surmontée par un arc ouvragé.

Copie_de_vergaville2

Ce monument a été réalisé par souscription publique, à l'initiative de MM. Eygonnet, de Margueritte et Gandin, du Gard, pères de victimes des combats du mois d'août 1914, avec l'appui du Souvenir Français de la Moselle et du Gard, et du Conseil Général du Gard.

photo_311_inscrip___argaville_ec8eee

Le monument est l'oeuvre du sculpteur Petit, sur les plans de l'architecte Pialat, d'Uzès (dont le fils fut également tué à Dieuze).

L'INAUGURATION:
"Le 22 août 1926, c'est un hommage solennel qui sera rendu aux morts du 15e corps.

Les organisateurs avaient prévu et désiré une cérémonie simple, intime presque, mais la piété patriotique des populations en décidé autrement et ce fut une grandiose manifestation par le nombre des participants et par leurs sentiments.

A 14 heures, devant la mairie de Vergaville, M.Vuillemain, le maire, entouré de son conseil municipal, reçoit les parents des victimes des 19 et 20 août, mères en deuil, épouses inconsolables, enfants précocement graves, les notabilités, les membres du Comité d'action : MM. Eygonnet, Gandin, Poiffaut, Teysseyre, Marbouty, Dr Leothaud, Pialat, tous de Nîmes ; Bour, vice-président du conseil général ; Wolf, conseiller général ; lieutenant Bonnefond, commandant la gendarmerie de l'arrondissement de Château-Salins ; Perrault, vice-président de l'Amicale des Méridionaux de Nancy ; Camau, des groupes de Provence ; Bouquet, président, Loubattières, Lacommère, Bonnamy, de l'Amicale du Midi de Metz ; Jean, délégué général ; Bourion, délégué du Souvenir Français de Metz ; Latchatz, du Souvenir Français de Dieuze, ancien maire ; les délégations avec leur drapeau, du S.F. de Château-Salins et Dieuze ; l'Union musicale ; les invalides de guerre, les vétérans, les mutilés tous de Dieuze, le drapeau paroissial de Vergaville.

Après la messe, le cortège se dirige vers le cimetière civil du village où se trouve le monument aux victimes lorraines de la guere. M. Eygonnet dépose au nom du comité une superbe palme.

Le cortège se rend ensuite à la nécropole militaire où quantité de bouquets et gerbes de fleurs sont déposés sur les ossuaires et au pied du monument.

Prennent part aux discours :

     MM Eygonnet, président du comité d'érection du monument,
          Vuillemain maire de Vergaville,
          Saunier président des associations des victimes de guerre du Gard,
          Bour, vice-président du conseil Général de Moselle,
          Bouquet président  de l'Amicale du Midi de Metz,
          Camau, président de l'union nationale des combattants,
          Jean, ancien député, délégué du Souvenir Français".

Vergaville_necropole

Située à environ 4 km au nord de Dieuze, la nécropole nationale de Vergaville contient les corps de 1161 soldats (dont 335 inconnus) victimes des combats des 19 et 20 août 1914,
et appartenant principalement aux régiments du Midi:
55eRI = 311 - 58eRI=11 - 61eRI=30  - 112eRI=38 - 173eRI=3
23e BCA - 27e BCA - 6e Hussards - 38eR.I. 

°0°

Copie_de_vergaville4

Copie_de_Vergavill_droit