Sur les traces des "Midis" du XVe Corps - guerre 1914-1918

16 janvier 2019

HEUREUSE INITIATIVE : LA FEVE DE VERGAVILLE

 

 

Ils m'étonneront toujours ces Lorrains !!

Une initiative originale a vu le jour en ce début d'année dans le Pays du Saulnois.

Vendues par plusieurs boulangeries de la contrée, les galettes des rois sont garnies de fèves représentant six monuments du patrimoine local.

Double objectif : «Faire connaître les points forts touristiques du territoire tout en valorisant lartisanat local»,
C'est une artisane des Vosges qui en a créé les moules en 3D.

Une des six fèves représente le monument du XVe Corps de la Nécropole de Vergaville... une façon "détournée" de rendre hommage à nos Poilus du Midi.

Félicitations à l'Office du Tourisme du Saulnois, à l'origne de l'évènement et aux boulangers, artistes des saveurs,

Merci à José qui nous a signalé ce fait.

 

 

verga2

 

Posté par moniqueB à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 janvier 2019

BONNE ANNEE 1919

voeux1919

Posté par moniqueB à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2018

UN ROND-POINT DU 15e CORPS A BAGNOLS-SUR-CEZE

UNE OEUVE DE REHABILITATION, TITRE LE MIDI-LIBRE

Grande satisfaction pour notre ami Michel Benoît, ce jour du 11 novembre 2018, quand la commune de Bagnols-sur-Ceze inaugure le ROND-POINT DU 15e CORPS.

C'est le 26e lieu, en France,  portant ce nom, en hommage à nos troupes du Midi, injustement discréditées en août 1914.

thumbnail_IMG_0879 

 

46018140_2328054447208091_4138665640732917760_n

 
De gauche à droite :
Jean-Yves CHAPELET, maire de Bagnols
Raymond MASSE conseillé municipal délégué aux anciens combattants
Michel BENOIT
Jean-Claude MOUGENOT, président des anciens combattants de Bagnols, et président des médaillés militaires.

image

 

 

Posté par moniqueB à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

POEME : GLÒRI A NÒSTI "POIUS"

De Yves Human

 

GLÒRI À NÒSTI « POILUS »

O valentous sóudard, saludan toun courage,

Noun t'avèn óublida, te rendèn noste oumage.

Dins la nèu, dins la fango enterin quatre annado,

Gaire mai de vint an, la mort pèr destinado:

Noun t'auran espargna doulour nimai esglàri

Mai falié matrassa l'óupignastre aversàri.

E se te siés toujour batu sènso ahiranço,

Aro tout es fini que siés mort pèr la Franço.

Pèr toun darrier assaut, 'queste de l'armistice,

Mouriras foudreja, suprème sacrifice!

Dos balo traucaran toun casco metalin

E risoulejaras à-n-aqueste destin.

Uno garbo de fiò travessara ta tèsto

Quouro s'acabara la terriblo batèsto.

Car juste au moumenet que souno la vitòri,

Toun amo mounto à Diéu, tu, t'escrives en glòri...

 

 

TRADUCTION

O valeureux Poilu, je salue ton cadavre!

Durant ces quatre années, les tranchées pour seul havre,

Ne t'auront épargné ni peur et ni souffrance.

Pour toi, tout est fini: ta mort est pour la France!

En aura-t-il fallu des élans guerriers,

En aura-t-il fallu des assauts meurtriers,

Sous une pluie d'obus qui fauche et qui lacère    

Pour mettre hors de combat l'opiniâtre adversaire!...

 

Pour ton dernier assaut, celui de l'armistice,

Tu mourras foudroyé, suprême sacrifice!

Une gerbe de feu traversera ta tête

Lorsque dans le lointain sonnera la trompette.

Des balles perceront ton casque de métal

Et toi tu souriras à ce destin fatal

Car à l'instant précis où sonne la victoire,

Ton âme monte à Dieu, toi,  tu t'inscris en gloire !

 

-Grand Pres Charloun Rieu au Councous Literàri de Pouësìo 
de Sant-Roumié de Prouvènço - 1996

-Pres de la Flour d'Amelié au Councours de l'Eissame de Seloun - 1996

-Diplomo d'ounour au Councours de l'Acadèmi Prouvençalo

 

Posté par moniqueB à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2018

EXPO 14-18 A LA TURBIE (06)

A LA TURBIE

C'est à partir du samedi 10 novembre, à 10h que vous pourrez découvrir l 'expo réalisée par l'ASSOCIATION PATRIOTIQUE  et LA LUERNA, pour commémorer le  CENTENAIRE DE LA FIN DE LA GRANDE GUERRE et ce jusqu'au 17 novembre  inclus. Heures d'ouverture de 10h à 12h et de 14h à 18h tous les jours.

Dans son local du 5A place St Jean, l'ASSOCIATION PATRIOTIQUE exposera une multitude d' objets de l'époque, uniformes, casques, artisanat de tranchée, documents, etc...et projettera des vidéos.

L'association LA LUERNA, installée dans la salle de la Pietà, sous le porche Gioffredo, proposera les thèmes suivants :

-HONNEUR A NOS HEROS TURBIASQUES
Comme elle l'avait déjà fait en 2004, une recherche sur les poilus de La Turbie, afin de perpétuer leur souvenir. (une fiche individuelle pour chacun des 56 soldats avec des informations sur son identité, ses citations et décorations) avec sa photo et celle de sa tombe dans une nécropole nationale, quand disponibles.
-il y aura aussi des extraits de cartes IGN indiquant les lieux des nécropoles nationales en question, ainsi que des cartes postales anciennes de ces cimetières militaires.
- l'histoire de la Croix de Guerre
- les uniformes
- l'histoire du monument aux morts du cimetière
- diverses illustrations, affiches et des petits objets

- L'ARMISTICE   un tableau résumant les conditions de l'armis tice de 1918  avec beaucoup d'illustrations, des extraits de Presse, etc...

VENDREDI 16 NOVEMBRE, à  19h, à la Médiathèque du Four Banal,  
CONFERENCE présentée par Florent Fassi, Passeur de Mémoire au Souvenir Français :
" LES DIABLES BLEUS" du 24e.  

Réservation conseillée au 04 93 35 41 45

Clairon-chasseur

Posté par moniqueB à 07:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 septembre 2018

CHEMIN DU XVe CORPS, DE VERGAVILLE A GUEBLING

RECONNAISSANCE,
   SE SOUVENIR,
        NE PAS OUBLIER...

                 ne sont pas de vains mots en Lorraine...

 

-stele-hommage-xve-corps


On a pu, une fois de plus, le constater ce dimanche 19 août, lorsque
M. Beck, maire de la commune, réunissant une belle assemblée de personnalités locales et d'autres venues des départements du sud de France, familles de Poilus ou associations, comme celle du Felibrige, a dévoilé une stèle ainsi gravée : 

1914-1918
En Mémoire des soldats
du XVe corps d'armée
tombés au Champ d'Honneur
lors de la bataille de Vergaville
les 19 et 20 août 1914

vergaville-stele-a

 

 Un piquet du CFIM de Dieuze et les porte-drapeaux des Anciens Combattants assuraient la garde d'honneur.
Le groupe de reconstitution militaire "Fantassins de Lorraine" a fourni une prestation très remarquée et appréciée.

P1080713

 

Parmi les familles présentes, celle du caporal-chasseur Raoul JOURDAN, représentée par sa petite-fille Emmanuelle JOURDAN, à l'origine du passage de la patrouille de France sur la nécropole en juillet dernier.
Pour revoir l'article CLIQUER

Une exposition et des films présentés par Jean-Paul GAILLOT, José BOURGUIGNON et Pierre VIRLON ont agrémenté cette belle journée du Souvenir.

Conclusion :
Les Maires des deux communes ayant pris ensemble la décision, 
la route qui relie Vergaville à Guebling s'appelle désormais
"CHEMIN DU XVe CORPS 19 et 20 août 1914".

thumbnail_VERGAVILLE%2019aout%202018

Posté par moniqueB à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2018

HONNEURS A TITRE POSTHUME

HONNEURS A FRANCOIS RATTO

La commune de Roquebrune Cap Martin n'oublie pas et rend hommage à son jeune héros roquebrunois de la Grande Guerre : François Ratto né le 17 avril 1898, mort à Furnes en Belgique des suites de ses blessures le 24 novembre 1914, un des plus jeunes médaillés militaires de France.

Nous avons raconté son incroyable histoire : http://lesmidi.canalblog.com/archives/2009/05/16/13746895.html

Déjà, le 22 juin 2018, la Commune a participé à la manifestation organisée par la 27ème Brigade d’Infanterie de Montagne à Gap, au cours de laquelle le nom de "François RATTO" a été donné à la promotion nationale des engagés volontaires des Chasseurs Alpins de l’année 2018.  

juin2018-gap-ratto-c

 

«CITOYEN D’HONNEUR DE LA COMMUNE DE ROQUEBRUNE CAP MARTIN »

Tout récemment, en la séance  du 16 juillet 2018, M. Patrick CESARI, maire de cette belle commune, s'adresse à son Conseil Municipal :

"Dans la perspective du 100ème Anniversaire du 11 novembre 1918, je vous propose d’attribuer en hommage à François RATTO, ce jeune Roquebrunois mort au combat, à titre posthume, le titre de CITOYEN D’HONNEUR de la Commune de Roquebrune Cap Martin".

Suffrage exprimé à l'unanimité : 26 votes POUR

 

 BRAVO les Roquebrunois !!

 

Posté par moniqueB à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2018

LA PATROUILE DE FRANCE SURVOLE LA N.N. DE VERGAVILLE

 merci à José B. de nous avoir signalé ce bel hommage

patrouille de France

En une belle matinée du début juillet 2018, il est exactement  11h57,  lorsque les 8 alphajet de la Patrouille de France lâchent leurs fumées tricolores au-dessus de la Nécropole Nationale de Vergaville en Moselle, saluant ainsi la mémoire des 1 151 poilus qui y reposent, tués lors des combats des 19 et 20 août 1914.
Ils étaient pratiquement tous originaires du Midi de la France, venus avec le 15e corps participer à la bataille des Frontières.

vergaville-cimetiere-2 - Copie

Un hommage exceptionnel pour ces 1 151 poilus, suggéré par Emmanuelle Jourdan, officier de communication de la Patrouille de France, et accepté immédiatement par tous les pilotes sensibilisés  à la notion du "devoir de mémoire".
Il faut préciser que l'arrière-grand-père  d'Emmanuelle Jourdan est inhumé à Vergaville...

En effet, en août 1914,  le caporal Raoul Auguste Marie JOURDAN, né à Lamanon (BdR) le 16 octobe 1888, combattait aux environs de Vergaville, dans les rangs du 23e bataillon de chasseurs à pied, venu de Grasse (A-Mmes).
Blessé au ventre au cours des combats, soigné dans un hôpital de campagne allemand, il décède, malheureusement, le 27 août 1914.

On retrouve son nom sur les archives de la Croix Rouge :

             Les Blessés du 19-20 août 14, morts à Vergaville et enterrés derrière le cimetière

C_G1_E_01_01_0005_0007-jourdan-b - Copie

 -Jourdan Raoul,  Sénas, BdR, +27(août)  caporal 23e chasseur alpin, administré, bon chrétien...

C_G1_E_01_01_0005_0007-jourdan-b - Copie (2)

L'ancien cimetière

 

thumbnail_05Vergaville%20cimetiere%20porovisoire007

 

Grâce à un échange de courrier entre H. Charpentier,  curé de Vergaville de l'époque et le curé de Sénas, la famille du caporal Jourdan a été informée dans les détails :

" Il avait été blessé le 20 à Vergaville même, d'un éclat d'obus au bas-ventre.La blessure était mortelle. Pour cette raison il obtint un lit à la salle d'école des soeurs, où il fut soigné aussi bien que possible par les médecins français et allemands du corps sanitaire. Il avait bon espoir de guérir..."

"Il fut enterré par moi le soir même dans une grande fosse derrière notre cimetière où se trouvent un à côté de l'autre environ 150 français et 60 allemands."

"La tombe  était magnifiquement ornée pour le jour des morts où je fus prier pour  1300 soldats tués autour de Vergaville (900 français et 400 allemands)...

Le nom de Raoul JOURDAN est inscrit sur l'ossuaire n° 2, mort pour la France à 25 ans. 

 

jourdan-R-Vergaville

 

POUR EN SAVOIR PLUS :
-Républicain Lorrain du 05 juillet 2018 (cliquer)

 

RL-05JUIL2018 -b<

photo Julien Mortreuil/EQPAA/armée de l'air

 

-Le Monument du 15e corps à Vergaville

 

Posté par moniqueB à 13:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 avril 2018

ORAISON (04) entretient le culte de ses Morts pour la France

Tous nos remerciements à
Mme Michèle Chenault
de l'Association Rancure d'Oraison
pour les renseignements fournis.

 

Oraison-Panneau

 

Oraison (Alpes de Haute-Provence)

Le passant, le touriste qui visite Oraison pour la première fois ne peut pas se douter qu'il se trouve dans une ville avec une caractéristique pratiquement unique en France.  

Au recensement de 1911, cette commune rurale de 38,4 Km2, située au confluent de la Durance et de l'Asse, avait une population de 2044 habitants .

 

Oraison-vue

 

A la fin de la guerre 14-18, à l'heure du bilan, Oraison pleure 63 de ses enfants, morts pour la France.

1921 -A Oraison comme dans toutes les communes de France la municipalité prépare l'édification d'un monument au souvenir, mais le maire Victor Gérard et son conseil municipal prennent de surcroît une initiative extraordinaire et émouvante en décidant de donner le nom du poilu disparu à la rue qu'il habitait... 
(Délibérations du 4 février et 3 juillet 1921)

 

Oraison-nom des rues 1921

 

 La séance du Conseil du 26 mai 1921, prévoit l'emplacement du "monument commémoratif aux enfants d'Oraison morts pour la France" dans le cimetière communal.

 

Oraison-erection monument aux morts 1921

 

 

et c'est pourquoi on peut flâner dans la rue Charles DOL du 163e RI...

 

rue Charles-Dol

 

ou dans l'avenue Abdon MARTIN du 122e RI...

Oraison-avenue Abdon-Martin

 

ou traverser la place Abel ROGER  du 157e RI

Oraison-placeAbel-Roger

 

ou la place Clément PLANE, lieutenant-pilote au 261e R.I

Oraison-placeClementPlane

 et bien d'autres.
Les Oraisonnais morts dans des conflits plus modernes ont également été ajoutés.

Voilà pourquoi on appelle  Oraison "une ville à la campagne". On peut dire que ses enfants, morts pour la patrie, ne sont vraiment pas oubliés, un bel exemple de reconnaissance !

Pour en savoir plus :
https://www.histoire-genealogie.com/A-Oraison-l-histoire-est-dans-la

 

 

Posté par moniqueB à 18:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 janvier 2018

LE 15e CORPS SE RACONTE à... VIDAUBAN et GRIMAUD (83)

 Le mardi 23 janvier 2018, extrait de presse de Richard FRECH  :

Avant la venue du spectacle « Pour l’exemple », de Félix Chabaud Vendredi 26 Janvier, Le Théâtre du Lézard de Flayosc a proposé, à Vidauban,une conférence sur « l’affaire du XVème corps » et les premiers fusillés pour l’exemple de la guerre 14-18, sujet principal du spectacle.
La conférence donnée par  Maurice Mistre a permis à près de 150 collégiens de 3ème de découvrir un épisode oublié des débuts de la guerre de 14-18 (au programme de 3ème) et du massacre des provençaux dont des jeunes de Vidauban, Draguignan, Brignoles, etc… et de la calomnie qui a suivi cette défaite due essentiellement à l’incompétence des généraux de l’époque faisant porter la responsabilité au XVème corps.

Abordant le sujet de façon très concrète et allégeant son propos à la manière d’un récit, Maurice Mistre a su captiver son auditoire avec un sujet très pointu et difficile pour des collégiens. Pour les adultes présents, professeurs, CPE et invités, cette conférence allégée a donné l’envie d’en connaître un peu plus sur cette affaire qui sonne comme une vengeance après 1851 et 1907 contre ces provençaux qui se sont révoltés contre l’injustice. Maurice Mistre en passeur de mémoire a laissé ouvert le champ de la réflexion et de la recherche, charge aux professeurs de compléter ce propos qui réhabilite la mémoire de ces soldats partis la « fleur au fusil » un matin d’Août 1914 et espérant être rentrés pour les vendanges.

****

le samedi 27 janvier 2018 à 15h15,
Maurice MISTRE participera à la 17e "rencontres Patrimoine et histoire des Maures", à GRIMAUD (Var)

grimaud-1

Parmi d'autres sujets très intéressants, le thème de sa causerie sera : "Première guerre mondiale : Non, pas de fleurs pour les soldats provençaux tombés au champ d'honneur" 

Intarissable lorsqu'il s'agit de défendre la cause des soldats du Midi, discrédités dans les premiers combats en août 1914, Maurice saura, comme toujours, tenir son auditoire en haleine.

Le programme :

grimaud-2

 

Posté par moniqueB à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]