Merci à Paul FABRE qui nous a fait connaître ce personnage

___________________________________

Voici en une BD de l'époque, racontée l'histoire extraordinaire et véridique de Louis Marius ARBAUD, jeune Varois qui n'a pas attendu l'âge de la conscription pour rejoindre le front.

Le sénateur Gervais aurait-il oser qualifier cet enfant du Midi si courageux "d'aimable" "lâche" et "impressionnable".... comme il l'a fait pour ses aînés ???

Né le 13 février 1899 aux Arcs dans le Var, il n'est encore qu'un enfant au moment de la déclaration de guerre.

Trop jeune pour s'engager, il suit, en se cachant, le 3e R.I. et se retrouve sur les premières lignes du front de l'est : aide-cuisinier, brancardier, il n'a peur de rien.

Une citation à l'ordre du régiment et la Croix de Guerre avec étoile de bronze ont récompensé son héroïsme.(**)

Copie_de_bonpoint1_coul

Copie_de_Copie_de_bonpoint1A_coul

bonpoint1B_coul

bonpoint1C_coul

bonpoint1D_coul

Copie_de_Copie_de_bonpoint1D_coulCopie_de_Copie_de_bonpoint1C_coul

                                  

       

   

Copie_de_Copie_de_bonpoint1E_coulbonpoint2_A_coul

       bonpoint2_B_coul                                                      

bonpoint2_C_coul

bonpoint2_D_coul

      bonpoint2_E_coul

bonpoint2_F_coul

(**)Texte de la citation  : "N'ayant pas l'âge requis pour contracter un engagement est parti au début de la campagne avec le 3e régiment d'infanterie. Quoi que non lié au service a pris part avec ce régiment à plusieurs affaires, a reçu deux blessures".