28 septembre 2016

Auguste Caremil du 111e R.I. (2/4)

SUITE 2/4 Voir Carémil 1/4      Résumé:Dimanche 13/09 : BAR-LE-DUC à VASSINCOURT, nous poursuivons l'armée allemande que nous avons mise en déroute à VASSINCOURT, REMBERCOURT 15h30 BLANZEE nous marchons depuis le matin et nous continuons toujours. Enfin après avoir traversé maints villages complètement brûlés et pillés (c'est un spectacle lamentable) nous croyons toucher au but et nous reposer, il est 18h00. Nous recevons l'ordre de revenir en arrière pour cantonner dans un autre pays, c'est 5 km de plus à... [Lire la suite]
Posté par moniqueB à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 septembre 2016

Auguste Caremil du 111e R.I. (1/4)

Par MoniqueB En 2005, le carnet d'Auguste CAREMIL a été présenté sur le forum du 15e corps et a été publié dans diverses revues. Il m'a semblé intéressant, à l'approche de l'anniversaire de la bataille de la Marne et des combats de Vassincourt, de le mettre en ligne sur ce site dédié aux héros du Midi. Et d'abord pour en savoir plus sur le personnage :      Auguste Jules CAREMIL est né à Grasse (06) le 30 novembre 1881,fils de Nicolas Joseph et d'Antoinette Clara SICARD, qui habitent rue... [Lire la suite]
Posté par moniqueB à 07:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 août 2014

Edouard BARUTHEL, 40e RI-4/4 notes de campagne

 Ce récit appartient aux descendants d'Edouard Baruthel et ne peut être utlisé sans leur autorisation   suite et fin " ... Quand la messe fut terminée, je vis encore s'amener Lombart avec Buffet avec un bon bol de lait et quelques fruits. Cela me fit bien plaisir ; car encore je ne pouvais rien manger. J'avais voulu essayer de manger un morceau de viande et cela m'avait rendu malade. Je me nourrissais que d'un peu de lait et du bouillon qu'on nous apportait. On commença encore le transport des blessés pour la gare et... [Lire la suite]
Posté par moniqueB à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 août 2014

Edouard BARUTHEL, 40e RI-3/4 notes de campagne

  Ce récit appartient aux descendants d'Edouard Baruthel et ne peut être utlisé sans leur autorisation suite-3 " ... C'est tout en étant allongé, fumant une cigarette et ne souffrant pas trop de ma blessure que je pensais à cela et j'étais content même que je riais seul à la pensée d'en avoir beaucoup tué de ces prussiens. Ce que je dis là semble peut être pas vrai mais c'est la pure vérité. Oui l'homme doit être ainsi fait dans des moments critiques ; il ne doit pas avoir peur de la mort et doit avoir un coeur de pierre. ... [Lire la suite]
Posté par moniqueB à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 août 2014

Edouard BARUTHEL, 40e RI-2/4 notes de campagne

Ce récit appartient aux descendants d'Edouard Baruthel et ne peut être utlisé sans leur autorisation   suite-2 " ...Alors on a décidé de ne pas avancer davantage, de se coucher afin de disparaitre aux yeux de l'ennemi et d'attendre que la nuit arrive pour prendre des positions de combat au cas où l'infanterie ennemie pousserait en avant dans la nuit. Mais malgré que l'ennemi ne nous voyait plus, il n'a pas cessé de tirer pour cela et il ne se tompait pas de beaucoup. Car les Chapnels(1) ,éclataient toujours sur nous.... [Lire la suite]
Posté par moniqueB à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 août 2014

Edouard BARUTHEL, 40e RI-1/4 notes de campagne

  CARNET DE NOTES DE LA CAMPAGNE COMMENCEE LE 4 AOUT 1914 CONTRE L'ALLEMAGNE ET TERMINEE LE .... appartenant àBARUTHEL Edouardsodat réserviste de laclasse 1910-1913 du 40me  Reg.tInf.rie 9me Cie Nîmes (Gard)Résident, à Aigues-Mortes (Gard) _________________________________ Ce carnet nous est confié par Colette,pour rappeler le souvenir d'Edouard Baruthel,son grand-père, gravement blessé le 20 août 1914, à Dieuze, puis interné en Allemagne.Son mari, Jean-Luc, en a fait soigneusement la transcription,... [Lire la suite]
Posté par moniqueB à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 octobre 2007

Un du 363e R.I. : Paul CABASSON 4/4

CARNET DE GUERRE DE Paul CABASSON (suite et fin)     Dimanche 8 novembre : même fourbu d'hier, je fais toujours la cuisine et le chocolat le matin me met le coeur en place. On fait griller le pain. Je profite car ça ne doit pas durer. J'écris deux lettres et je me régale à faire des bons frichtis. Le soir nous lisons le journal, nous avons du vin et du (illisible).   Lundi 9 novembre : nous allons 2 à Moyenmoutier, je prends mon linge, Manu va partir, nous sommes relevés de notre poste.     ... [Lire la suite]
Posté par moniqueB à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2007

Un du 363e R.I. : Paul CABASSON 3/4

CARNET DE ROUTE DE PAUL CABASSON (suite) Mardi 19 Octobre – Dans l’après-midi, Carret descend de l’Observatoire pour demander deux hommes de plus. J’y vais car je sais que la Cie doit partir demain matin et j’arrive juste à la soupe à l’Observatoire. Mercredi 20 octobre – sur le matin nous sommes relevés, je n’ai pas eu de chance. J’ai juste passé la nuit. Nous allons occuper les tranchées qui sont près de la ferme où nous étions le 1er jour que nous sommes arrivés. Je reçois une lettre de mon cousin. ... [Lire la suite]
Posté par moniqueB à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 septembre 2007

Un du 363e R.I. : Paul CABASSON 2/4

Carnet de guerre de  Paul CABASSON du 363e R.I. -                               Suite.. - 2ème Phase – Lundi 14 Septembre – Départ de Nice, tous fleuris, musique en tête on nous accompagne en chantant, « vive le 363 ! » - arrive à Marseille à 7 heures. J’embrasse ma femme, ma fille n’a pas voulu venir. Mardi , Arrive à Lyon à 9 heures moins le quart. Nous... [Lire la suite]
Posté par moniqueB à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2007

Un du 363e R.I. : Paul CABASSON 1/4

Carnet de guerre de  Paul CABASSON né à Marseille le 16 août 1881 Mort pour la France le 28 novembre 1914 à Senones (Vosges) -------------------------------------------- REMERCIEMENTS à Julien COPPOLANI son arrière-arrière petit-fils qui nous a transmis ce récit.... "...afin de lui rendre hommage. ... mettre ainsi à disposition ces documents est une bonne chose. Je vois cela comme un acte de mémoire et de respect envers ces hommes. Même si le récit est bref (il est déclaré "tué à... [Lire la suite]
Posté par moniqueB à 23:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]