LES CIGALES DANS LA MELEE

Charles TERRIN
A.Gomès, Editeur
Nîmes, 1924
Prix Montyon en 1925 (500F.)

réédité en 2012 par les éditions LACOUR à Nîmes

les cigales recto

les cigales verso

 

L'auteur, d'après Henry BORDEAUX qui a signé la préface, est  "un pur Provençal, dont les ancêtres, agriculteurs attachés au sol, sont originaires des Maures : à Solliès-Pont..."

Né le 28 octobre 1887 à La Ciotat (BdR),  Charles TERRIN, une fois bachelier, obtient une bourse en 1906 qui lui permet de s'inscrire au lycée Louis-le-Grand  à Paris, pour y préparer l'Ecole Normale où il est admis en 1908.
Il passe cependant toutes ses vacances en Provence, chez ses parents dans sa ville natale.

L'ordre de mobilisation survient alors qu'il est  sous-lieutenant au 40e R.I. à Nîmes, mais c'est avec le régiment de réserve, le 240e,  qu'il rejoint le front,  au sud de Verdun.

DE NIMES A LA BATAILLE DE LA MARNE

 Dans cet ouvrage, le jeune officier s'applique à raconter au jour le jour et dans un très beau style, les évènements, le départ du 40e R.I., celui du 240e, l'arrivée au front, les combats, la retraite, la bataille de la Marne... mais aussi  les réactions  de ses hommes, ses impressions et ses propres interrogations...

Le récit est malheureusement trop court, car blessé grièvement au combat près d'Ippécourt, le 8 septembre 1914, il ne regagnera pas son régiment.

Il est nommé chevalier de la Légion d'Honneur (J.O. du 28 décembre 1915).

De retour à la vie civile, il devient professeur au Lycée de Nîmes.