U RITRATTU... LE PORTRAIT,
magnifique poème de F. Vincenti, mis en chanson,
qui raconte la triste histoire
du soldat  Corse parti à la guerre en 1918,
dans son bel uniforme bleu, 
en promettant à sa femme, de revenir...
Elle entend encore le bruit de son pas qui s'éloigne,
alors qu'il lui dit " Marie, ne t'en fais pas !"....
Mais il n'est jamais revenu...

Il ne reste de lui qu'un enfant,
une fille, qui n'a jamais connu son père...
Et Marie, qui est devenue une vieille dame,
regarde souvent le portrait sur le mur
de celui qu'elle n'a pu oublier

A tous les Toussaint, Jean-Dominique, Jérome ....
                    qui eux non plus ne sont pas revenus et
                                        dont nous n'avons pas toujours le portrait....

Pour écouter la chanson>>> ICI
interprétée par Antoine Ciosi

U RITRATTU

1
O cusi bellu ghjuvanottu, ch'hè sparidu a fior de l'età
E partutu, eramu in diciottu, cun prumessa di riturnà
Aghju in de l'arecchja a scarpata di u suldatu chi si ne và
U vegu falà per a chjappada dicendu: "O Mari' un ti ne fà !"

 

refrain
U ritrattu nant'a muraglia, hè una vera calamità
Stringhje u core cum'a tanaglia di quella ch'un si pò scurdà
Cusi dice a vecchja Maria, quand'ella si mette a pensà
A u suldatu d'infanteria , inquadratu tant'anni fà

2
Eu mi ricord' una sera, m'a dettu pigliend' un caffè
Un vole finisce sta guerra, prestu credu tuccher' a me
E allora m'a fatu sposa, pocu tempu vogliu vene à di
U tempu di lascia una cosa,chi dica ch'ell'hè statu qui

refrain

3
E ingrandata a nostra flgliola, senza cunosce u so babbà
Di u ritrattu nant' a cummoda, un si ne pò arricurdà
Se tu voli un santu destinu, per i to figlioli Ô Gèsu
A tenuta di pannu turchinu, fà ch'ell' un si vega mai più

refrain final
Cusi dice a vecchja Maria, quand'ella si mett'à pensà
A u suldatu d'infanteria, inquadratu tant' anni fà
E di poi a Vecchja Maria, u mandile ùn si caccia più
I zitelli a chjamanu "zia" dannu un fiore di ghjuventù

Merci à Sylvain G. pour la graphie